Note : 5/5

Résumé :
11 octobre 2009. Marcel Grob, un vieil homme de 83 ans, se retrouve devant un juge qui l’interroge sur sa vie. Et plus particulièrement sur le 28 juin 1944, jour où ce jeune Alsacien rejoint la Waffen SS et est intégré dans la 16e division Reichsführer, trois mois après le débarquement allié en Normandie. Marcel se rappelle avec émotion de ce jour fatidique où, comme 10 000 de ses camarades Alsaciens, il fût embrigadé de force dans la SS. Non, il n’était pas volontaire pour se battre mais il n’avait pas le choix, il était pris au piège. Mais pour le juge qui instruit son affaire, il va falloir convaincre le tribunal qu’il n’a pas été un criminel nazi. Alors, Marcel Grob va devoir se replonger dans ses douloureux souvenirs, ceux d’un « malgré nous », kidnappé en 1944, forcé d’aller combattre en Italie, au sein d’une des plus sinistres division SS. Un voyage qui l’amènera à Marzabotto, au bout de l’enfer…

Mon avis :
J’ai entendu parler de cette BD par son auteur lors d’une interview télé.

J’ai eu envie de découvrir cette histoire, que je ne connaissais pas et qui pourtant est liée à ma région aussi.

J’ai beaucoup aimé découvrir cet aspect de l’Histoire et prendre place du côté des « méchants ». On y apprend, au travers de l’histoire de Marcel Grob, comment de jeunes alsaciens et lorrains ont été intégrés de force dans la Waffen SS. S’ils désertaient, c’est leur famille entière qui était déportée.

Un sujet sombre, traité à merveille dans cette BD qui montre l’horreur de cette guerre et le dilemme auquel faisait face ces jeune français. Une façon de nous mettre, nous lecteur, face à nos propres questionnements… Et nous, qu’aurions nous fait à leur place ? Une question qui restera sans réponse pour ma part.

J’ai beaucoup aimé apprendre cette partie de l’histoire sous la forme du récit de Marcel Grob. Je recommande cette BD à quiconque aime apprendre et désire connaître ce qu’étaient les « Malgré-nous ».

Mention supplémentaire pour les planches, qui sont superbes, sobres mais suffisamment détaillées. Une très jolie BD, pour ce qui est du graphisme.

Un livre 5 étoiles à mettre entre toutes les mains !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s